– PUBLICITÉ –

Le Vent de l’Ouest m’appelle

Le Vent de l'Ouest m'appelle

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Je rêve du rouge de l’Utah et des hauteurs du Colorado! Mon rêve se concrétise et nous partons, Gilbert et moi, fin juillet, direction pays des Cowboys et des Indiens. Notre but: se rendre au Colorado en 4 jours. Nous le faisons en 3 jours et demi. Il faut calculer plus ou moins 900 km par jour pour s’y rendre le plus rapidement possible afin de pouvoir profiter du pays là-bas. Ça semble loin, mais comme on dit: » le voyage commence quand tu mets la clé dans ton bike… » (Malgré les problèmes de switch qui peuvent apparaitre n’importe quand!!!!!) L’Iowa, le Nebraska, sont des états longs à traverser…les plaines quoi! Nous les avons traversé pendant une canicule qui nous a fait apprécié la piscine du motel 6 à « North Platt » … (ville qui tient bien son nom!).Dans ce coin de pays, beaucoup de gens d’origine étrangère qui s’y sont installés il y a plusieurs décennies! Des terres dont personne ne voulait! Maintenant, croyez-moi, le maïs y pousse en quantité industrielle!!!! Mais au Nebraska, à Gothenberg, on peut visiter un relais du « PONY EXPRESS« . En 1860, le transport de courrier du Missouri à l’ouest américain se faisait à cheval en 10 jours, comparativement au transport par bateau qui pouvait prendre jusqu’à 6 mois. La création du Pony Express fut inspirée par les exploits d’un Canadien français nommé Francois-Xavier Aubry. Ce dernier effectue en janvier 1848 le trajet de Santa Fe, New Mexico à Independence, Missouri en 5 jours et demi. Un historien du Pony Express, William Vissher, écrit que » la course d’Aubry est la plus grande performance physique qu’un cavalier de l’Ouest puisse avoir accomplie ». Prenez le temps d’aller visiter…

À Lincoln, Nebraska, gros dealer Harley à l’air climatisé apprécié!!! Ça fait du bien! Direction Loveland, Colorado… (J’aime ce nom!).Le paysage change tranquillement…enfin!  Visite du dealer Harley Davidson de Loveland qui se vante d’être situé à 356 miles de Sturgis!! Pour nous, pas tout de suite…on a bien d’autre contrées à visiter avant de se rendre à Sturgis! Pause à Estes Park (belle petite ville touristico-artistique située au creux des montagnes), juste avant de traverser les Rocky Mountains…Le ciel est d’un noir puissant! On nous suggère d’attendre au lendemain matin pour traverser la chaîne de montagne, car au sommet on n’y voit qu’à 12 pieds !! Quelle bonne idée! Nous faisons du camping au KOA, on y est reçu comme des rois! Le lendemain, le beau soleil et le temps clair nous accompagnent dans les routes sinueuses des Rocky Mountains (Rte 34), féérique, majestueux, magique! 13000 pieds d’altitude. Chaque courbe nous permet d’apprécier la grandeur impressionnante de cette chaine de montagne, beauté de la nature! Neige éternelle, pause au sommet, nous apprécions chaque moment. En sortant du parc, nous empruntons la route 40 et la route 9. Canyons à couper le souffle…Généralement, nous préférons les « petits chemins » mais la 70 au Colorado est la plus exceptionnelle des autoroutes.. GRANDIOSE et PANORAMIQUE À SOUHAIT! 

Nous dormons à Grand Junction, (regardez les PALISSADES, impressionnant, à votre droite avant d’arriver!) et, seule pluie du voyage (pendant qu’on prends un café), pour repartir le lendemain vers l’Utah avec un arrêt au MAGNIFIQUE parc : Colorado National Monument. COUP DE COEUR! Parc méconnu mais tellement beau! Au dessus de nos attentes, vue, sculptures de la nature, canyons, tranquille, magique…

Entrée au spectaculaire UTAH!

En arrivant, empruntez la route 128. La plus belle des belles! Prenez le temps d’une pause au magnifique Sorrel River Ranch, véritable oasis de paix où la brise nous accompagne pour un arrêt bien mérité. C’est un peu étrange de voir toute cette verdure au beau milieu du désert! Nous continuons en longeant la rivière Colorado, où nous y côtoyons également le désert et les rochers d’un rouge impressionnant. Il faut savoir que l’Utah, malgré sa proximité avec le Nevada, état du vice, est un état majoritairement Mormon. L’alcool y est un vice et plus difficile à se procurer. Moab est la plus belle ville touristique et nos cousins français y sont très présents. En arrière pays et route moins connue, Lasal loop (Castle valley). On peut considérer cette dernière comme une « off road » pour pilotes avertis!!! On la prend par la rte 128. Sensations fortes garanties! Courbes extrêmes et haute voltige! N’oubliez pas de passer aussi par la rte 12 entre Boulder et Escalante, peureux s’abstenir! Nous roulons sur la cîme des montagnes avec des précipices de chaque côté! Inoubliable! Évidemment, Arches Park, spectaculaire et à voir au lever du soleil, carte postale en trois dimensions. Sorti directement de l’imaginaire, vous parcourez ses routes comme dans un rêve. Selon les heures du jour, la luminosité y est différente mais toujours exceptionnelle. Les arches (plus de 2000 dans le parc), les roches massives et en équilibre, (balanced rock est assez impressionnante! profitez-en pendant qu’elle est toujours là!), Delicate Arch, vraiment majestueuse! Si vous avez le temps et la forme, beaucoup de randonnées s’offrent à vous moyennant de bons souliers de marche! Dead horse point à Canyonland (un autre coup de cœur, plus beau que le Grand Canyon à mon avis),où on peut voir le Colorado serpenter le décor tel un fer à cheval dans un désert géologique hors de l’ordinaire. Bryce Canyon avec ses hoodoos, magnifique! Spectaculaire! On l’observe de la route, si vous le pouvez, tout un trip de s’y rendre à la base, marcher et voir d’un autre oeil ces sculptures naturelles magiques! Zion Park (hehe un autre coup de cœur) où l’on roule dans le canyon, et où l’on traverse un tunnel de 1.5 km sculpté dans la montagne, qui date du début des années 1900… et ….direction Las Vegas. Nous hésitions entre aller à Monument Valley ou Las Vegas… Bon, nous étions à 90 miles de Las Vegas…Pourquoi pas? VRRRRRRRRRROUM!

Désert du Nevada à 50 degrés Celsius (seuls ceux qui l’ont vécu peuvent comprendre cette chaleur..), je vous suggère un » Camel back », gourde d’eau dorsale qui permet de s’hydrater en tout temps… En arrivant au motel 6 (pas cher! 39$ la nuit) PISCINE!!! , photo à l’entrée de Vegas, Harley Davidson café, Hogs & Heifers (petit bar de biker au coin de la 3ieme et Fremont St dans le vieux Vegas). Wow! Fremont Street notre rendez-vous (voir Custom Tour no.52)!! On est loin de chez nous et on est bien. Couché à 3hres du matin, 7h direction Valley of fire! Suicidaire!!! Il fait chaud, on est un peu fatigué, mais le parc et son paysage volcanique sont impressionnants. On traverse le Nevada du sud au nord, toujours dans le désert, on rencontre des motocyclistes qui viennent de faire les « Four Corners américains » c’est à dire, les 4 points extrêmes du pays, nord, sud, est et ouest, et ce en trois mois. Nous dormons à Ely, Nevada (ville casino et extrémité est de la route 50, the loneliest road….) genre de petit Las Vegas…croyez moi, ça vaut le détour! On s’y est procuré notre passeport de la route 50 que vous pouvez faire estampiller à chaque ville fantôme de cette route solitaire…Ensuite nous traversons Salt Lake, les lacs de sel où Gilbert a expérimenté son bike, juste pour voir…! Puis, direction Wyoming, On a dormi à Rockspring, Wyoming…quelle surprise le matin au lever, il devait faire 2 degrés Celsius….brrrrrrr… Croyez moi, après le désert du Nevada, c’est froid en titi!!! Ensuite on fait notre entrée au Dakota du Sud où Sturgis nous attend…ainsi que 850 000 bikers! Les BlackHills, on ne se tanne pas de les serpenter et d’y apprécier les routes…Pour les détails de Sturgis, voir revue no.55 Custom Tour. 

Notre retour se fera sous le soleil, mis à part des nuages toujours plus menaçants les uns que les autres mais sans pluie! En nous trompant de chemin dans le nord du Dakota du Sud, après un détour d’environ 150 km à cause de la construction, nous avons abouti dans une petite ville absolument NON-touristique, BRITTON!! Nom à retenir! L’hospitalité y est exceptionnelle! Allez manger et boire un verre au HIGHWAY 10, Steakhouse and Lounge! Et surtout, parlez français! Ils adorrrent!! La barmaid-propriétaire voudra vous adopter! Table de pool, buffet et typiquement….loin….

12000km en 18 jours, un voyage inoubliable, paysages à couper le souffle, routes parfaites et…essence pas chère! Nos voisins du Sud sont plus que gentils et accueillants! L’appel de l’Ouest se fait sentir à nouveau! Comment résister? Merci à Custom Tour de nous permettre de partager nos voyages, vivez votre rêve! La vie est courte! Zabel et Gilbert.  

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Zabel Bourbeau

Zabel Bourbeau

Chroniqueur Custom Tour

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS