La Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette

La Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Le samedi 17 juin dernier avait lieu la deuxième édition de la Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette. Cent-vingt motocyclistes se sont donc réunis en matinée chez le concessionnaire de Brossard afin de parcourir quelque 250 kilomètres au profit de Moisson Rive-Sud.  

9 h : L’arrivée! Annie, de chez Léo, nous reçoit pour l’enregistrement avec du café et des collations pour les participants. La bonne humeur est au rendez-vous! Les motocyclistes en profitent pour jaser dans une ambiance fraternelle. Puis, les consignes sont données et l’équipe de bloqueurs s’engage dans un rôle un peu fou mais essentiel à la sécurité des motocyclistes présents. C’est donc en convoi de 120 motos que nous roulerons en direction de l’Hôtel Trois Tilleuls, à Saint-Marc-sur-Richelieu (propriété et repaire de pièces de collection de Michel Barrette), en s’assurant d’ajouter des kilomètres de jolies routes secondaires montérégiennes. Le ciel est nuageux, mais nous avons bon espoir que dame Nature sera au rendez-vous. Il est 10 h : c’est un départ!  

Les effluves du début de l’été nous permettent d’apprécier notre privilège de rouler à moto. Après deux arrêts aux puits et un lunch au charmant Pub Principalde Cowansville, nous arrivons vers 16 heures à l’Hôtel Trois Tilleuls,où le sympathique Michel Barrette nous attend en faisant la circulation. Nous arrêtons nos machines dans le grand stationnement réservé aux motocyclistes. Nous avons alors droit à un rafraîchissement et à une pause bien méritée aux abords de la rivière Richelieu. C’est donc sur ce site enchanteur que la journée se poursuivra. Après l’apéro, j’ai eu la chance de pouvoir m’entretenir avec Michel Barrette afin de discuter avec lui de sa passion pour la moto : 

La Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette
La Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette

Zabel : Tout le monde sait que tu es un passionné de voitures mais peu de gens connaissent ton amour pour les motos! 

Michel : Effectivement, presque personne ne sait que je roule en moto. C’est toujours Léo Harley-Davidson qui me les vend. Et puis je roule beaucoup! J’ai fait neuf fois la route 66, j’arrive d’un voyage où j’ai fait la Californie, l’Arizona, le Nouveau-Mexique et le Nevada. Je pars au moins un mois par année en moto, principalement dans l’Ouest américain. Les gens sont toujours surpris de me croiser à moto, par exemple à Key West, quelqu’un me dit : « Tu t’es acheté une moto? » Depuis que j’ai 17 ans que j’ai des motos, j’ai dû en avoir 35 dans ma vie, et… j’ai roulé 40 ans pas de permis…

Zabel : Euh? 

Michel : Pour 1000 raisons j’ai perdu mon permis pendant plusieurs années : au Québec, en Ontario, et « à vie » au Nouveau-Brunswick! (Rires) Un jour, la police m’arrête : 

« T’as pas ta classe moto? 

Donnez-moi-la!, que je lui réponds.

C’est pas comme ça que ça marche, faut suivre un cours! 

J’irai pas suivre un cours, j’ai roulé en moto toute ma vie! »

Ils m’ont obligé…  

Zabel : Tu devais être content!! (Rires

Michel : Mets-en! Dans la cour d’un centre commercial avec un dossard orange, c’était l’enfer… Quand je suis arrivé pour faire l’examen, le flo qui allait me dire si je passais ou non avait 22 ans. Je lui demande : 

«Ça fait combien de temps que tu fais de la moto?

Ça fait trois ans…, qu’il me répond.

Pis c’est TOI qui va venir ME dire si après 40 ans, j’ai le droit de conduire une moto? F% »&*!… » 

Pis je me suis en allé chez nous… 

La Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette
La Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette

Zabel : (Rires) Donc ton examen n’a pas été concluant! 

Michel : En arrivant à la maison, ma blonde me demande : 

« Et puis? L’as-tu passé?

Non, je l’ai envoyé promener! »

Finalement, après deux autres tentatives, la madame avait mon âge… Elle me regarde aller et me dit : 

« Vous avez déjà fait de la moto monsieur Barrette?

Oui, ça fait 43 ans que j’en fais!

Vous avez perdu votre permis?

Non, j’en ai jamais eu! »

Maintenant, j’ai mon permis, mais je trouve ça moins l’fun…  

Zabel : (Rires, encore!) Quels types de motos as-tu présentement? 

Michel : J’ai un bobber dans mon bureau qui ressemble à un vieux Triumph, un vieux BSA, ou un Norton. En réalité, c’est un vieux Yamaha « camouflé ». J’ai aussi un Honda Africa Twin double usage 1000 cc, une couple de motocross, une enduro, un minitrail Honda, et bien sûr, mon Harley-Davidson : un Softail Heritage Deluxe 2012.  

Zabel : Tu as beaucoup de jouets pour t’amuser! 

Michel : Oui! Plus 22 chars et des vélos antiques! 

Zabel : As-tu le temps d’en profiter un peu? 

Michel : Pas assez, mais je m’oblige à prendre le temps, je n’ai pas le choix! 

Zabel : Pourquoi aimes-tu rouler en moto? 

Michel : Pour tout, tout et tout! Tu ne peux pas comparer la moto avec les autos, même avec les décapotables. Oui, tu es dehors un peu, mais la moto, c’est autre chose. Tu passes partout, tu stationnes facilement, au grand air! Faire de la moto, c’est physique! Tu conduis, tu vis ta journée, tu es un acteur de la nature et non un spectateur! J’adore respirer les odeurs, sentir intensément la température changeante. Quand tu finis ta journée, tu l’as dans les bras ta moto, tu ressens une bonne fatigue. Il y a le danger aussi, il faut avoir des yeux partout. Je ne roule pas beaucoup au Québec. Aux États-Unis, c’est plus facile. J’aime découvrir de beaux petits coins en évitant les autoroutes, la vraie vie. Des bars westerns, des bikers bars, l’ambiance comme au Bentley’s Saloon, dans le Maine, un endroit fait pour les bikers, avec des bands, c’est cool

La Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette
La Ride Léo Harley-Davidson Michel Barrette

J’aime vraiment ça! Tu vis au rythme de la route, et j’aime ça!! De plus en plus, les endroits de villégiature, les restaurants, comprennent que la clientèle motocycliste mérite leur attention! Comme ici, à l’hôtel, un grand espace dans le stationnement leur est alloué. Une des premières choses que j’ai faites en achetant l’hôtel! Welcome bikers!J’espère que mes enfants vont avoir la piqûre Harley-Davidson, parce que je préfèrerais les voir rouler là-dessus plutôt que sur des racers… 

Dans les haut-parleurs, on entend alors Annie commencer à faire la présentation. Michel doit se préparer à monter sur scène… 

Nous avons donc eu droit à une divertissante performance de Michel Barrette, qui nous a bien fait rire avec ses anecdotes de toutes sortes! Se sont ensuivis un souper BBQ, une prestation du talentueux Max Leblanc et en musique, le groupe Tekila Bamm Band a clôturé la soirée, ce qui a permis à tous de se dégourdir un peu.

Une belle journée qui a permis d’amasser 6075 $ pour Moisson Rive-Sud. Merci à Michel Barrette pour sa grande générosité et un gros BRAVO à toute l’équipe de chez Léo! À l’an prochain!

– PUBLICITÉ –

ARTICLES CONNEXES

– PUBLICITÉ –

MENU

RECHERCHE