– PUBLICITÉ –

Installation et analyse des poignées chauffantes pour moto Oxford

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Pognées chauffantes

Il est bien agréable de rouler à moto lors de journée fraiche. Cependant, la frontière est mince entre la température idéale et l’engourdissement des doigts occasionné par le froid. La plupart des motos offrent peu de protection contre le vent aux mains. Les doigts se retrouvent subséquemment aux premières loges du frisson. Certains constructeurs offrent les pognées chauffantes de séries sur les modèles à vocation aventurière ainsi que sur les motos de tourisme. Pour ce qui est des autres motos, une solution bien efficace, simple et à faible prix existe. L’installation de poignées chauffantes.

Pour débuter, il est important de choisir les poignées qui conviennent à votre moto et à vos exigences.

Ensuite, effectuer une installation sécuritaire au guidon ainsi qu’un branchement électrique fiable.

Pour terminer, confirmez le bon fonctionnement et je vais en profiter pour y faire l’analyse.

Installation et analyse des poignées chauffantes pour moto Oxford

Choisir les pognées chauffantes.

Les poignées chauffantes ne sont pas universelles. Il sera important de connaître le diamètre de votre tube de guidon ainsi que la longueur de votre poignée. Les motos ont en général un guidon de 25 millimètres. Pour la longueur de la poignée, elle varie entre 120 et 132 millimètres. Avec ces informations, il est possible de choisir les poignées chauffantes qui conviennent à votre moto. Les poignées chauffantes se regroupent en deux familles. La poignée chauffante complète ou le ruban adhésif chauffant qui permet de conserver la poignée d’origine de la moto. La seconde est moins couteuse, mais l’installation est plus complexe ainsi que les risques de dysfonctionnement sont beaucoup plus grands. 

Installation et analyse des poignées chauffantes pour moto Oxford
Pognée auto-adhésive

Dans la présente situation, la poignée choisie est fabriquée par Oxford, modèle 269 949 qui est distribué via Kimpex au détail de 159,99 $. 

L’installation.

Pour débuter, protéger le réservoir d’essence avec une couverture. Retirer les embouts de guidon. Ensuite, retirer les poignées d’origine en injectant de l’air comprimé entre le guidon et la poignée de caoutchouc. Cela gonfle la poignée et la dégage plus facilement. Cependant, si de l’air comprimé n’est pas disponible, simplement coupez la poignée sur sa longueur. 

Installation et analyse des poignées chauffantes pour moto Oxford

Les nouvelles poignées sont collées au guidon. Il est donc important de bien nettoyer la surface du guidon que recevront les nouvelles poignées. Utilisé du nettoyeur de pièces de frein ou de l’alcool à friction. Attention pour ne pas endommager les surfaces esthétiques de la moto avec ces produits. Vérifier et tracer un repère de positionnement des poignées afin que le câble d’alimentation ne nuise pas aux mouvements des leviers d’embrayage, de frein et de la manette des gaz. Mettre quelques gouttes de colle fournie avec l’ensemble de poignée à l’intérieur de celle-ci. Ne pas exagérer sur la quantité de colle appliquée.

Installation et analyse des poignées chauffantes pour moto Oxford

Entrer la poignée rapidement sur le guidon jusqu’au repère que vous avez fait avant que la colle ne se fige. L’utilisation d’un maillet souple peut être nécessaire. 

Installation et analyse des poignées chauffantes pour moto Oxford

Faites l’installation du control des poignées sur votre bride de commande d’embrayage. Un support est fourni dans l’ensemble Oxford.

Acheminer les faisceaux de câblage en direction de la batterie de sorte à ne pas nuire aux mouvements du guidon. Laisser une longueur suffisante aux fils électriques du côté de la manette des gaz afin qu’elle conserve un mouvement fluide.

Installation et analyse des poignées chauffantes pour moto Oxford

Raccorder les fils d’alimentations à la batterie. 

Pour terminer, vérifier le fonctionnement !

Analyse des poignées chauffantes Oxford.

L’ensemble de poignées chauffantes Oxford est très complet. La puissance calculée indique une performance bien adéquate. Avec le moteur de la moto en marche, la tension disponible est de 13,5 volts. L’intensité consommée par les poignées est de 3,83 ampères. Donc, selon le calcul de la loi sur la puissance, V X A= Watt, 13,5 X 3.83= 51,70 Watts ce qui est très bien. Les connexions des faisceaux électriques sont étanches grâce à un joint torique ce qui évitera des pannes causées par l’oxydation du câblage. Les longueurs de chaque fil offrent l’aisance nécessaire afin d’effectuer l’acheminement de ceux-ci de manière propre jusqu’à la batterie. Pour terminer, une des plus belles caractéristiques de cet ensemble est le contrôleur intelligent qui peut être directement branché à la batterie de votre monture sans craindre de la terrasser en cas d’oubli en position marche. Le contrôleur détecte l’état de charge de la batterie ainsi que la mise en arrêt du moteur. Si une des situations est détectée, le contrôleur passera en mode veille et consommera que 0,033 ampère. Si la situation perdure jusqu’à environ cinq minutes, le système passera à un arrêt complet et consommera un minime 0,000 071 ampère.

Ce que nous avons aimé.

  • Installation relativement simple
  • Structure de la poignée agréable
  • Connexions étanches
  • Contrôleur intelligent
  • Performance adéquate
  • Contrôleur qui s’harmonise bien au « look » moderne

Ce que nous aurions aimé.

  • Câblage moins imposant aux poignées
  • Câblage plus discret au contrôleur

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS